11 novembre 2013

20. D'une miche de pain jusqu'à la finance internationale

En tant que tel, le salaire se présente comme la rémunération du travailleur et donc comme le prix de son travail. Comment mesurer ce prix ? Entre notre marin et notre boulanger, entre leurs travaux respectifs aux valeurs d'usage si différentes, où trouver la commune mesure sur le fond de laquelle faire intervenir la rémunération applicable à chacun d'eux ? Les libéraux disent : c'est la concurrence qui va jouer le rôle d'une balance parfaite... Elle va définir "le" point d'équilibre. Entendu : mais à l'équilibre justement, les deux... [Lire la suite]
16 novembre 2013

22. Le travail ne peut pas être la mesure de lui-même

Si le temps de travail était la mesure de lui-même, son produit serait d'une valeur d'échange égale à sa valeur d'échange à lui. Le temps nécessaire à la production de l'objet équivaudrait alors, en valeur, au temps de vie du travailleur. Cette valeur ne pourrait pas s'accroître au-delà de l'existant, sauf à forcer le temps de travail. Admettons que la valeur d'échange des outils et des matières premières se réduise, elle aussi, à cette équivalence avec le temps de travail nécessaire pour les produire,... [Lire la suite]