Lorsque Voltaire recevait l'une de ces lettres de change qui lui venaient de Cadix en retour d'une petite part de l'investissement qu'il avait judicieusement réalisé dans le commerce triangulaire, il ne pouvait guère s'attendre à y trouver des taches du sang, ni même de la sueur, des Noir(e)s.

Ce qui fait de cet illustre personnage un très brave homme. Comme nous sommes, nous-mêmes, indemnes de tous les crimes de l'impérialisme, en utilisant le moindre euro...

L'argent fait décidément bien de ne pas avoir d'odeur. Mais, par quel miracle peut-il si bien masquer les aspects les plus terribles de cette fort belle industrie qui a pour nom : exploitation de l'être humain par l'être humain ?

Dans sa "Contribution à la critique de l'économie politique" (1859), Karl Marx soulève, tout doucement d'abord, le coin du voile :
"Toutes les illusions du système monétaire proviennent de ce que l'on ne voit pas que l'argent représente un rapport social de production, déguisé toutefois en objet naturel aux propriétés déterminées."

Ainsi cette lettre de change, qui est l'équivalent d'une certaine somme de monnaie sonnante et trébuchante, porte-t-elle en elle-même ce moment du rapport social de production dans lequel on voit l'acquéreur de l"esclave arracher celui-ci à l'Afrique et le tirer par sa chaîne ou par son carcan vers le vaisseau qui l'attend, lui et ses congénères, en échange de quelques babioles, aux couleurs éventuellement chatoyantes, pour les vendeurs...

Rapport social de production... de la main-d'oeuvre. Il en est d'autres, dont, bien sûr, notre très pacifique contrat de travail, jusqu'à ce qu'il se rompe pour, parfois, te jeter à la rue...

Marchandise, l'esclave. Marchandise encore, la force de travail de l'ouvrier chez Renault ou chez Peugeot, par exemple.

Toute marchandise a une valeur d'usage qui, pour la force de travail, sera d'affronter une tâche donnée, dans un lieu et avec des outils "donnés", et pour un temps déterminé... contre un salaire, qui est sa valeur d'échange. Dans les termes de Karl Marx, voici ce que cela donne :
"Pour devenir valeur d'usage, la marchandise doit répondre à un besoin particulier pour lequel elle est objet de satisfaction. Les valeurs d'usage des marchandises deviennent donc telles en changeant continuellement de position, en passant des mains où elles sont moyens d'échange dans les mains où elles sont objets d'usage."

Ainsi de cette future vie de travail dont on nous garantit qu'elle va nous ballotter tout à son aise, et pour le plus grand bien de la compétitivité des entreprises, à charge pour nous de n'avoir de cesse d'améliorer notre propre compétitivité sur le marché du travail en restant aussi longtemps que possible une valeur d'usage du plus bel attrait marchand... pour le camp d'en face.

Voltaire ? Voyez : http://voltairecriminel.canalblog.com